Partir 6 mois à l’étranger : le guide complet

  • Post category:Conseils
  • Temps de lecture :22 min de lecture
partir 6 mois à l'étranger

Partir six mois à l’étranger est une expérience transformatrice qui peut enrichir votre vie de manière inimaginable. Que vous cherchiez à acquérir de nouvelles compétences, à explorer différentes cultures, ou simplement à prendre une pause dans votre routine habituelle, un séjour à l’étranger offre des bénéfices durables.

Découvrez dans cet article comment partir à l’étranger pour six mois, que ce soit pour étudier, travailler ou vivre une nouvelle expérience. Nous aborderons le choix du pays, la préparation et les démarches nécessaires, pour tous types de voyageurs. Des conseils pratiques vous aideront à concrétiser votre projet d’aventure internationale.

Comment partir 6 mois à l’étranger ? Toutes les possibilités 

Partir 6 mois à l’étranger pour travailler

Travailler à l’étranger pendant 6 mois est une excellente manière de découvrir une nouvelle culture tout en boostant votre CV

Comment trouver un job à l’étranger ?

La recherche d’emploi à l’international peut sembler intimidante, mais de nombreuses ressources peuvent vous aider. Commencez par consulter les sites d’emploi internationaux comme Monster, Indeed ou LinkedIn qui offrent souvent des sections dédiées aux emplois à l’étranger. Pensez aussi à visiter les sites des entreprises internationales qui opèrent dans votre domaine d’expertise. Pour augmenter vos chances, adaptez votre CV aux standards du pays cible et rédigez une lettre de motivation convaincante, en mettant en avant votre volonté d’internationaliser votre parcours.

Le Service Civique à l’international 

Ce dispositif permet aux jeunes de 16 à 25 ans (jusqu’à 30 ans pour les jeunes en situation de handicap) de s’engager dans des missions d’intérêt général à l’étranger. Les missions peuvent durer de 6 à 12 mois dans des domaines variés comme l’éducation, la culture ou la protection de l’environnement. En plus d’une indemnité, cette expérience est un véritable tremplin pour acquérir des compétences transversales et vivre une expérience humaine enrichissante.

Le PVT (Programme Vacances-Travail)

La France a des accords de Programme Vacances-Travail (PVT) avec plusieurs pays qui permettent aux jeunes de vivre une expérience de travail tout en découvrant une nouvelle culture. Voici la liste des pays avec lesquels la France a un accord PVT en 2023 :

  • Argentine (18-35 ans)
  • Australie (18-35 ans)
  • Brésil (18-30 ans)
  • Canada (18-35 ans)
  • Chili (18-30 ans)
  • Colombie (18-30 ans)
  • Corée du Sud (18-30 ans)
  • Équateur (18-30 ans)
  • Hong Kong (18-30 ans)
  • Japon (18-30 ans)
  • Mexique (18-30 ans)
  • Nouvelle-Zélande (18-30 ans)
  • Pérou (18-30 ans)
  • Taïwan (18-30 ans)
  • Uruguay (18-30 ans)

Il est à noter que l’accord de PVT avec la Russie est actuellement suspendu. Pour chaque destination, il y a des conditions spécifiques à respecter concernant l’âge, la durée de séjour, et les ressources financières. Vous pouvez trouver plus d’informations sur ces programmes sur les sites spécialisés comme pvtistes.net et sur le portail officiel des visas pour la France​ (pvtistes.net)​​ (France-Visas)​.

Le VIE (Volontariat International en Entreprise)

Le VIE permet aux jeunes de 18 à 28 ans de réaliser une mission professionnelle à l’étranger au sein d’une entreprise française pour une durée de 6 à 24 mois. C’est une opportunité de travailler dans un contexte international tout en bénéficiant d’un statut protégé qui offre une rémunération exempte de taxe et une couverture sociale complète.

Les critères d’obtention 

Pour la plupart des emplois à l’étranger, vous aurez besoin d’un visa de travail, dont les exigences varient selon votre destination et la nature du travail. Il est essenti el de se renseigner auprès de l’ambassade ou du consulat du pays en question bien avant votre départ. Pour certains programmes comme le PVT, les critères incluent l’âge, la santé, et les antécédents judiciaires, ainsi que des garanties financières.

 

travailler à l'étranger

Partir 6 mois à l’étranger pour apprendre une langue

Séjour linguistique 

Les séjours linguistiques sont spécifiquement conçus pour vous aider à apprendre ou améliorer une langue dans un environnement natif. Ces programmes sont souvent organisés par des écoles spécialisées et peuvent inclure des cours formels, des hébergements en famille d’accueil, et une variété d’activités culturelles. Que vous souhaitiez apprendre l’anglais à Londres, le japonais à Tokyo ou l’espagnol à Barcelone, il existe des options pour tous les niveaux et tous les âges. Les écoles offrent généralement des certifications à la fin du programme, ce qui peut être un atout pour votre CV.

Apprendre une langue en immersion

Il n’y a pas de meilleure façon d’apprendre une langue que de vivre au quotidien parmi ses locuteurs natifs. L’immersion totale vous permet d’apprendre la langue ainsi que les nuances et les expressions locales qui ne sont pas toujours enseignées en classe. 

Partir 6 mois à l’étranger pour étudier

Échange académique ou universitaire

Les programmes d’échange universitaire vous permettent de suivre des cours dans une université partenaire tout en restant inscrit dans votre établissement d’origine. Ces programmes sont souvent facilités par des accords institutionnels, permettant ainsi aux crédits obtenus à l’étranger d’être reconnus dans votre parcours académique. Les avantages incluent le maintien de votre bourse d’étude habituelle, l’assistance dans la procédure de visa, et souvent, un soutien logistique pour trouver un logement. C’est une option idéale pour les étudiants qui souhaitent bénéficier d’une expérience internationale sans interrompre leur cursus universitaire.

Étudier dans une université étrangère en tant qu’étudiant libre

Contrairement aux programmes d’échange, vous pouvez choisir de vous inscrire directement dans une université étrangère comme étudiant international pour un semestre ou deux. Cette option demande plus de démarches administratives, incluant souvent des frais de scolarité à l’établissement d’accueil, la nécessité de s’arranger soi-même pour le logement, et une possible complexité dans le transfère des crédits. Cependant, cela offre une plus grande flexibilité en termes de choix de cours et d’universités, et peut être particulièrement attrayant si vous visez des institutions hautement spécialisées qui n’ont pas d’accord d’échange avec votre université.

Programme Erasmus

Le programme Erasmus est l’un des plus populaires et reconnus pour les échanges universitaires en Europe. Il offre aux étudiants la possibilité de poursuivre leurs études dans un autre pays européen tout en bénéficiant d’une aide financière. Erasmus couvre non seulement les frais académiques mais propose aussi des subventions pour aider à couvrir les coûts de la vie à l’étranger. Les séjours peuvent varier de quelques mois à un an, ce qui permet une grande flexibilité dans l’organisation de votre expérience éducative internationale.

Partir à l’étranger 6 mois en étant nourri/logé

Vivre une aventure à l’étranger tout en réduisant les coûts liés au logement et à la nourriture ? C’est possible grâce à des programmes qui permettent d’être nourri et logé en échange de travail. 

volonteer

Le WWOOFing (World Wide Opportunities on Organic Farms)

Le WWOOF est un réseau mondial qui permet de travailler dans des fermes biologiques en échange du gîte et du couvert. En tant que WWOOFer, vous aurez l’occasion de participer à la vie quotidienne de la ferme, apprendre des techniques d’agriculture biologique et durable, tout en vivant au rythme de la nature. Les séjours peuvent varier de quelques semaines à plusieurs mois, et c’est une excellente manière de vous immerger dans une nouvelle culture tout en apprenant sur l’agriculture et le développement durable.

Au Pair

Devenir au pair est une option populaire pour ceux qui aiment les enfants et souhaitent découvrir une nouvelle culture en vivant au sein d’une famille d’accueil. En échange de quelques heures de garde d’enfants et de petites tâches ménagères, vous recevrez une chambre, des repas, et souvent un petit salaire. C’est aussi une opportunité d’améliorer vos compétences linguistiques dans un environnement familial et souvent chaleureux. Les programmes au pair peuvent durer de 6 mois à un an et sont régulés par des accords clairs pour garantir les droits et les responsabilités de chaque partie.

Programmes de volontariat avec hébergement 

Certains programmes de volontariat offrent le logement et la nourriture en échange de votre travail bénévole. Ces programmes peuvent inclure l’enseignement, le travail communautaire ou la conservation de l’environnement. Les organisations comme Projects Abroad ou Volunteer World facilitent ces types de placements, qui non seulement offrent un toit et des repas mais vous permettent également de contribuer à des causes valables.

Échanges culturels

Des plateformes comme HelpX ou Workaway connectent les voyageurs avec des hôtes dans plus de 170 pays qui offrent le logement et parfois les repas en échange d’aide avec des projets divers. Les tâches peuvent varier largement, des travaux de rénovation, à l’assistance dans des hôtels ou des auberges, à l’enseignement de langues. C’est une manière flexible de voyager et de s’immerger dans des cultures différentes tout en gardant les coûts bas.

Travailler dans une ferme en Australie

Travailler dans une ferme en Australie est une formidable opportunité de découvrir le pays tout en étant nourri et logé. Les fermes recherchent souvent des aides pour la récolte ou l’élevage, offrant en retour gîte et couvert. Cela permet de s’immerger dans la vie rurale australienne, d’apprendre des compétences en agriculture et de tisser des liens avec d’autres voyageurs. 

Partir 6 mois sabbatiques à l’étranger

Organiser un congé sabbatique avec votre employeur nécessite une communication claire et précoce, surtout si votre entreprise a des directives spécifiques pour maintenir votre poste à votre retour. Clarifiez vos motivations, qu’il s’agisse de développement personnel, professionnel, ou simplement de l’envie d’explorer. Assurez-vous de régler les détails logistiques tels que la durée du congé, les destinations et les arrangements pour votre logement actuel.

Budgettez soigneusement pour couvrir tous les frais de voyage, de logement, et quotidiens, en tenant compte du coût de la vie dans vos destinations cibles. Maintenez une couverture d’assurance santé internationale pour éviter toute complication médicale à l’étranger.

Votre congé peut inclure des études, du volontariat, des stages, ou juste du temps pour voyager et découvrir de nouvelles cultures. Une bonne préparation garantit que cette période sabbatique enrichira aussi bien votre vie personnelle que professionnelle.

Partir 6 mois à l’étranger en télétravail

Travailler à distance depuis un pays étranger combine la flexibilité professionnelle avec l’opportunité d’explorer de nouvelles cultures. Avant de partir, assurez-vous que votre poste permet le télétravail sur le long terme et discutez de vos plans avec votre employeur, notamment les ajustements d’horaires liés aux changements de fuseau horaire. Choisissez une destination avec une bonne connectivité internet et des infrastructures adaptées aux nomades numériques, comme Lisbonne ou Bali. Vérifiez les exigences légales, notamment les options de visa pour télétravailleurs. Enfin, adaptez votre routine quotidienne pour équilibrer efficacement travail et découvertes locales, en vous équipant pour maintenir une communication fluide avec votre équipe. 

Les dispositifs financiers pour partir 6 mois à l’étranger

Partir à l’étranger pour une période prolongée peut sembler coûteux, mais plusieurs programmes et aides financières sont disponibles pour faciliter ces projets. Voici quelques dispositifs notables qui peuvent aider à réaliser un séjour à l’étranger :

Le Corps Européen de Solidarité (CES)

Ce programme offre aux jeunes âgés de 18 à 30 ans l’opportunité de s’engager dans des projets de volontariat à travers l’Europe et au-delà. Le Corps Européen de Solidarité prend en charge les frais de voyage, d’hébergement et fournit une indemnité pour les dépenses quotidiennes. Les volontaires peuvent participer à des projets dans divers domaines, tels que l’éducation, la santé, la protection de l’environnement et l’aide humanitaire.

Bourses d’étude et subventions

De nombreuses bourses sont disponibles pour les étudiants qui souhaitent poursuivre leurs études à l’étranger. Le programme Erasmus+ est particulièrement populaire parmi les étudiants européens pour des échanges au sein de l’UE, offrant une aide substantielle qui couvre les frais de scolarité, le logement et les dépenses courantes. De plus, plusieurs universités et gouvernements proposent des bourses spécifiques destinées à encourager les échanges culturels et éducatifs internationaux.

Financements pour le télétravail

Avec l’augmentation du télétravail, certains pays ont commencé à offrir des visas de “nomade numérique” qui permettent aux professionnels de travailler à distance depuis des destinations attrayantes. Ces visas sont souvent accompagnés d’avantages tels que des réductions sur le logement et l’accès à des espaces de coworking, facilitant ainsi la vie et le travail à l’étranger.

Par où commencer pour partir 6 mois à l’étranger ? 

Quel pays choisir ?

Le choix du pays est crucial et doit être guidé par vos objectifs personnels et professionnels. Si vous partez pour étudier, regardez les pays avec des institutions réputées dans votre domaine. Pour le travail, ciblez les pays avec des opportunités dans votre secteur. Pensez aussi aux aspects linguistiques, culturels, et aux conditions de vie. Consultez les forums et les guides de voyage pour obtenir des retours d’expérience qui peuvent influencer votre décision.

Préparer son départ à l’étranger 

La préparation logistique inclut la demande de visa, si nécessaire, l’organisation du logement, l’arrangement des voyages et la souscription à une assurance santé internationale. Il est également sage de planifier votre budget pour couvrir les dépenses quotidiennes, les urgences et les loisirs. N’oubliez pas non plus de vérifier la validité de votre passeport et, si vous prévoyez de travailler, assurez-vous d’avoir les permis requis. Anticipez votre demande de permis de conduire internationale, la procédure do’btention en France peut être particulièrement longue. 

Les obligations à remplir en France avant de partir à l’étranger 

Avant de partir pour un séjour de six mois à l’étranger, il est essentiel de régler certaines formalités administratives en France pour assurer une transition en douceur et éviter tout problème lors de votre retour. Voici un aperçu des démarches à effectuer auprès de la Sécurité Sociale

Sécurité Sociale

Pour les séjours de longue durée à l’étranger, il est crucial de comprendre comment votre couverture de sécurité sociale sera affectée. Si vous partez étudier ou travailler dans un pays de l’Espace Économique Européen (EEE) ou en Suisse, demandez votre Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM) pour bénéficier d’une couverture des soins de santé durant votre séjour. Pour les autres pays, ou si votre séjour n’entre pas dans ces cadres, il peut être nécessaire de souscrire une assurance santé internationale privée.

  1. Informez votre CPAM : Avant de partir, contactez votre Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) pour signaler votre départ à l’étranger. Cela est crucial pour éviter des interruptions de droits injustifiées, surtout si vous comptez revenir en France après votre séjour.
  2. Maintien des droits : Dans certains cas, vous pouvez demander le maintien de vos droits à l’assurance maladie pour votre retour, en particulier si vous partez moins d’un an. Cette démarche est importante pour garantir une réintégration sans problème dans le système de santé à votre retour.

➡️ Autres notifications

  • Les impôts : Informez le centre des finances publiques de votre départ. Selon la durée et le motif de votre séjour, votre résidence fiscale peut changer. Il est important de clarifier votre situation pour éviter toute double imposition ou omission fiscale.
  • Votre banque : Informez votre banque de votre départ à l’étranger. Cela est nécessaire pour éviter des frais inattendus ou des blocages de votre carte à l’étranger due à des opérations considérées comme suspectes.
  • La mairie : Si vous partez pour une longue durée, il peut être pertinent de signaler votre départ à la mairie, surtout pour des questions de liste électorale ou d’autres services municipaux.
  • Assurance habitation : Si vous conservez un logement en France, assurez-vous que votre assurance habitation est adaptée à une longue période d’absence. Certaines assurances proposent des clauses spécifiques pour les longues absences, qui peuvent être activées pour éviter des problèmes en cas de sinistre pendant votre absence.
  • Opérateurs de télécommunication : Pensez à suspendre ou adapter vos abonnements mobiles et internet, sauf si vous prévoyez de les utiliser à l’étranger.
  • Ces démarches sont essentielles pour assurer que votre séjour à l’étranger se déroule sans encombre et pour faciliter votre réintégration en France à votre retour. Prenez le temps de bien organiser chaque aspect et de consulter les sites officiels pour les procédures détaillées.

Partir 6 mois à l’étranger en famille 

Embarquer pour un séjour de six mois à l’étranger avec toute la famille est une aventure passionnante qui promet enrichissement culturel et souvenirs inoubliables. Toutefois, cela demande une planification soignée pour s’assurer que chaque membre de la famille bénéficie pleinement de l’expérience. Voici les points essentiels à considérer pour un tel projet.

voyager en famille

Choisir la bonne destination

Le choix de la destination doit prendre en compte les besoins et les intérêts de tous les membres de la famille. Recherchez des pays avec des infrastructures solides, notamment en matière de santé et d’éducation. Des destinations comme l’Australie, le Canada,  certains pays européens et asiatiques sont populaires parmi les familles en raison de leur qualité de vie élevée et de leur sécurité.

Planification éducative

Si vous voyagez avec des enfants scolarisés, leur éducation est une priorité. Renseignez-vous sur les écoles internationales ou les options d’enseignement à domicile. Certaines familles optent pour l’école en ligne, qui offre flexibilité et continuité dans le curriculum éducatif des enfants, quel que soit le pays où vous vous trouvez.

Logistique du logement

Trouver un logement adapté pour une longue durée peut être un défi. Privilégiez les locations meublées ou les sous-locations qui peuvent être plus économiques et moins contraignantes que les baux traditionnels. Les plateformes comme Airbnb ou les agences immobilières locales peuvent offrir des options intéressantes pour les familles.

Gestion des soins de santé

Assurez-vous que tous les membres de la famille disposent d’une assurance maladie internationale. Vérifiez également les services médicaux disponibles sur place, surtout si l’un des membres de la famille a des besoins médicaux spécifiques.

Budget et finances

Voyager en famille signifie des dépenses accrues. Préparez un budget détaillé incluant le coût de la vie dans le pays de destination, les frais de scolarité, les activités de loisirs, et un fonds d’urgence. Il est également judicieux de s’informer sur les modalités bancaires pour accéder facilement à vos fonds à l’étranger.

Partager cet article 👇