La meilleure méthode pour apprendre l’anglais rapidement et seul

La meilleure méthode pour apprendre l’anglais rapidement et seul

Vous êtes lassé de toujours lire les mêmes conseils pour apprendre l’anglais seul ? Pas de panique, ici nous n’allons pas vous expliquer une énième fois que la solution magique consiste à regarder des séries en anglais sous-titré.

L’objectif de cet article est de vous fournir une technique peu connue, mais qui a fait ses preuves pour progresser en anglais de façon autonome et rapidement. 

Si vous souhaitez connaitre cette méthode et savoir comment la mettre en place, lisez la suite de l’article. 

Vivez la langue avec un séjour linguistique 🌎

Vous souhaitez apprendre une langue en immersion à l'étranger ? Pour plus d'informations sur nos offres de séjours linguistiques, contactez-nous. 

Voici une synthèse de la méthode en 3 étapes qui sera détaillée dans cet article :

Avoir un plan d’apprentissage 

Pour apprendre l’anglais rapidement et de manière autonome, la mise en place d’un programme structuré est essentielle.

Ce programme, joue un rôle crucial en donnant un sens et une direction à votre démarche. Savoir exactement vers quoi vous vous dirigez avec des objectifs clairs aide à rester motivé tout au long du processus d’apprentissage. La motivation est, en effet, un pilier fondamental pour l’acquisition d’une nouvelle langue, car elle vous pousse à surmonter les défis et à persévérer malgré les difficultés.

Un programme d’étude efficace peut être organisé sur une base hebdomadaire ou bimensuelle. Il devrait inclure des objectifs spécifiques tels que l’apprentissage de 50 nouveaux mots de vocabulaire par semaine, la maîtrise de certaines structures grammaticales ou la pratique de l’écoute pour améliorer la compréhension orale. Ces objectifs doivent être mesurables et réalisables, ce qui permet de suivre vos progrès et de vous ajuster au besoin.

Pour connaitre notre programme d’apprentissage redoutablement efficace pour progresser en anglais seul, lisez la suite de l’article.

programme pour apprendre l'anglais seul

Travaillez quotidiennement 

L’assiduité est la clé de l’apprentissage efficace de la langue de Shakespeare. Établir une routine quotidienne de pratique est primordial, car la régularité dans l’apprentissage aide à renforcer les connaissances acquises et à en construire de nouvelles.

Si votre apprentissage n’est pas régulier, il y a un risque élevé d’oublier rapidement ce que vous avez appris précédemment. Étudier l’anglais tous les jours vous permet de rester en contact constant avec la langue, ce qui améliore naturellement votre aisance et votre confiance.

Pour un apprentissage efficient, nous vous conseillons de travailler au minimum 30 minutes par jour. Si certaines journées vous échappent ou si vous ne pouvez pas vous concentrer pleinement, pensez à immerger passivement votre oreille (avec des podcasts avant de vous endormir par exemple) ou à formuler des pensées en anglais. Cela maintiendra votre cerveau en contact avec la langue, même lors des moments moins actifs.

La méthode en 3 étapes pour apprendre l’anglais rapidement et seul

Étape 1 : Pratiquez le “Self Talk” 

Qu’est-ce que le self talk ?

Le self talk, ou “dialogue intérieur”, est un outil linguistique qui consiste à se parler à soi-même dans une langue cible, en l’occurrence l’anglais. Cet exercice est essentiel pour améliorer votre niveau d’anglais : il permet de renforcer la capacité à penser en anglais, développe le vocabulaire de manière contextuelle et accélère l’aisance à l’oral, même en l’absence d’interlocuteur.

Marche à suivre pour faire du self talk :

  • Durée : Consacrez 3 à 4 minutes chaque jour à cette pratique.
  • Débuter simplement : si vous êtes débutant, commencez par décrire votre journée précédente et vos plans pour aujourd’hui. Essayez de couvrir tous les aspects de votre journée en utilisant votre propre vocabulaire. Si vous rencontrez des lacunes, utilisez des ressources comme Word Reference pour chercher le vocabulaire manquant et notez les nouveaux mots dans un carnet de bord.

Sélectionnez une thématique qui vous intéresse

Vous constaterez rapidement que décrire votre quotidien peut devenir répétitif, car les mêmes situations reviennent souvent. Pour enrichir votre vocabulaire, choisissez une thématique spécifique à explorer chaque semaine.

Pour structurer votre self talk, nous vous conseillons d’utiliser la méthode des journalistes QQOQCP ou 5 Ws en anglais. Cette méthode est une technique d’interrogation utilisée pour l’analyse complète d’un sujet ou d’un problème. Chaque lettre représente une question fondamentale dont les réponses sont considérées comme fondamentales pour recueillir une information complète sur un sujet. Les 5 questions de l’acronyme QQOQCP sont les suivantes :

  • Q – Quoi 
  • Q – Qui
  • O – Où 
  • Q – Quand 
  • C – Comment  
  • P – Pourquoi

Dans le cadre de votre routine en anglais, voici comment vous pouvez utiliser cette méthode : 

  1. Choisissez votre thématique de la semaine ou bimensuelle, par exemple les animaux 
  2. Posez-vous une question autour de cette thématique chaque jour de la semaine, et essayez d’y répondre en anglais par exemple : 
    • Le lundi – QUOI : Listez les animaux que vous aimez.
    • Mardi – OÙ : Décrivez les lieux associés à ces animaux, par exemple la savane pour les girafes.
    • Mercredi – POURQUOI : Expliquez pourquoi vous appréciez ces animaux.
    • Jeudi – COMMENT : Discutez du fonctionnement des animaux, de leurs caractéristiques.
    • Vendredi – QUI : Parlez de la chaîne alimentaire relative à ces animaux, leurs prédateurs ou proies.
  3. Utilisez un carnet de bord : Tenir un carnet de bord pour noter tous les nouveaux mots appris est essentiel pour mémoriser. 
  4. Enregistrement : N’hésitez pas à vous enregistrer périodiquement. Cela vous permettra de surveiller votre prononciation et de vous concentrer sur la manière dont vous exprimez vos idées en anglais.

Étape 2 : Consommez du contenu en anglais

À quoi correspond cette étape ?

Elle consiste à consommer du contenu en anglais, en s’efforçant de comprendre le message véhiculé. Idéalement, cette phase devrait durer entre 10 à 15 minutes chaque jour, en alternant un jour sur deux des contenus audios et écrits pour un apprentissage complet. C’est par ce biais que vous apprendrez à comprendre ce que disent les autres, ce qui est essentiel pour communiquer efficacement.

Cette étape étant dans la continuité de la première, vous devez sélectionner du contenu en rapport avec la thématique travaillée. Par exemple, si vous vous concentrez sur les animaux, vous pourriez choisir de regarder des documentaires animaliers. 

Ressources pour trouver du contenu audio et écrit :

Il n’est pas toujours simple de trouver du contenu anglais en rapport avec votre thématique, pour vous aider voici une liste de plateforme : 

  • News in Levels : Ce site est particulièrement utile car il permet de choisir des articles adaptés à votre niveau de compréhension et liés à votre thème d’étude. Il propose également des vidéos pour accompagner les textes.
  • Elllo : Ce site offre une multitude d’audios sur des sujets variés, permettant une pratique ciblée selon le sujet d’étude. Vous pouvez également accéder à tous les mots dignes d’intére^t de l’audio et des quizz de comprhéension après avoir écouté l’audio. Vous pouvez également consulter des vidéos si vous êtes plus à l’aise avec ces formats
  • Wikipedia en anglais : Pour des explications détaillées et un vocabulaire riche, lire des articles Wikipedia.
  • Outils d’intelligence artificielle : Utiliser des IA comme Chat GPT pour générer des textes en anglais sur des sujets spécifiques peut fournir un contenu personnalisé et pertinent pour votre apprentissage. Si on reprend la thématique des animaux, vous pouvez demander à Chat GPT de vous fournir un texte adapté à votre niveau pour vous expliquer comment fonctionne le cou des girafes.
  • YouTube : Ces plateformes offrent une abondance de vidéos éducatives et divertissantes qui peuvent enrichir votre compréhension et votre vocabulaire.
  • Podcasts : De nombreux podcasts sont disponibles pour écouter de l’anglais, souvent avec des transcriptions disponibles pour suivre le texte en même temps. 
  • Séries : Regarder des séries en anglais avec ou sans sous-titres peut améliorer votre écoute et votre compréhension de la langue anglaise.

Méthode de pratique

Lors de cette étape, il est crucial de se concentrer sur le vocabulaire et de noter les nouveaux mots dans un carnet de bord. Il est recommandé de lire ou d’écouter le même contenu plusieurs fois. Au début, essayez de comprendre le sens général sans forcément rechercher chaque mot inconnu immédiatement. Cette répétition aide à travailler la mémoire procédurale du cerveau avec le temps, les mots et les structures de phrases deviennent naturels et intuitifs.

Résultats attendus

En étant répétitif et en s’immergeant régulièrement dans le contenu en anglais, vous commencerez à penser en anglais sans traduire. Avoir un large vocabulaire augmente votre compréhension globale de la langue, ce qui rend l’apprentissage non seulement plus facile, mais aussi plus intuitif et agréable. L’objectif est d’ancrer de manière pérenne les mots dans votre cerveau pour que vous les réutilisiez naturellement sans vous en rendre compte lorsque vous parlerez avec un natif.

Étape 3 : Pratiquez

L’importance de la production active 

Pour apprendre une langue étrangère, la pratique active par la parole est cruciale. Parler permet de renforcer les structures apprises, d’améliorer la fluidité et de gagner en confiance, des aspects essentiels pour maîtriser une langue étrangère. Consacrez 10 à 15 minutes à cette étape chaque jour.

Marche à suivre pour pratiquer l’anglais seul :

Il peut sembler difficile de pratiquer seul, surtout sans interlocuteur, mais il existe des méthodes efficaces pour surmonter ce défi :

  • Résumés : Commencez par résumer à haute voix les audios et les lectures de l’étape précédente. Cela aide à consolider la compréhension et à utiliser le vocabulaire et les structures grammaticales de manière active. L’acte de reformulation aide à intégrer les connaissances de manière plus profonde et durable.
  • Shadowing : Une méthode particulièrement efficace pour pratiquer seul est le shadowing. Elle consiste à écouter un enregistrement en anglais et à répéter immédiatement ce qui est dit. Vous suivez le rythme, la prononciation, l’accent et l’intonation du locuteur, ce qui améliore à la fois votre écoute et votre expression orale. Assurez-vous que le contenu utilisé pour le shadowing est en lien avec la thématique étudiée. Par exemple, si votre thème est les animaux, choisissez des enregistrements parlant de faune. Le site Elllo est une excellente ressource pour trouver des audios thématiques adaptés à différents niveaux de compétence.

Limites de l’apprentissage seul de l’anglais

Apprendre une langue par soi-même présente de nombreux avantages, notamment en termes de flexibilité et de coût. Cependant, il existe des limites inhérentes à cette méthode, surtout si vous souhaitez apprendre à parler anglais couramment. 

L’importance de l’interaction

Parler une langue est fondamentalement un acte social qui requiert interaction et communication. L’apprentissage en autodidacte peut vous aider à acquérir du vocabulaire, à comprendre la grammaire, et même à améliorer votre compréhension auditive. Toutefois, sans pratique réelle avec d’autres personnes, il est difficile d’atteindre un niveau de fluidité et de spontanéité comparable à celui d’un locuteur natif. La langue vivante nécessite des échanges dynamiques où l’on doit comprendre les indices sociaux, culturels, et non verbaux, qui ne peuvent être pleinement intégrés qu’en interaction avec autrui.

Trouvez un correspondant étranger en ligne

Si partir à l’étranger n’est pas une option, il existe des alternatives pour pratiquer l’anglais avec des partenaires de discussion en ligne. Des sites web comme italki, Tandem, et Speaky permettent de connecter avec des locuteurs natifs ou d’autres apprenants autour du globe. Ces plateformes offrent l’opportunité d’avoir des conversation en anglais, recevoir des retours immédiats, et apprendre des expressions idiomatiques et des nuances culturelles.

L’immersion totale : la méthode la plus efficace

Néanmoins, la meilleure méthode pour progresser rapidement en anglais reste l’immersion totale dans un pays anglophone. Vivre et interagir dans un environnement dans lequel l’anglais est la langue dominante force l’apprenant à utiliser la langue de manière continue et pratique. Les séjours linguistiques, en particulier, sont très bénéfiques pour se perfectionner, car ils permettent non seulement de suivre des cours d’anglais avec des professeurs natifs, mais aussi de vivre la culture de manière directe. Ce type d’expérience accélère considérablement l’apprentissage et renforce la capacité à penser et à réagir en anglais.

Partager cet article 👇